vignette

> > Présentation et missions du GEHB

Présentation et missions du GEHB

Le Groupement d’Employeurs Handball Bretagne (GEHB) est une association créée par la Ligue de Bretagne de Handball et les quatre Comités Départementaux pour venir en soutien des associations Handball dans leur projet de professionnalisation.
Cette structure à but non lucratif permet en effet à des associations, ou à des collectivités, de s’associer pour recruter un salarié qu’elles n’auraient pas pu embaucher seules.
Véritable outil de développement au service des clubs, le GEHB contribue également à lutter contre la précarité des emplois associatifs en favorisant, par la mutualisation, des emplois pérennes et le plus possible à temps plein.
Le GEHB a également vocation à vous accompagner dans vos projets de recrutement si vous le désirez. Nous pouvons vous mettre à disposition des outils de gestion ou tout simplement vous conseiller.

LE GEHB EN QUELQUES MOTS :

- est une association loi 1901 ;
- qui recrute du personnel ;
- qui le met à disposition de ses membres ;
- qui répond à des problématiques d’emploi en fonction des besoins ;
- qui assure le recrutement, la gestion et la formation des salariés.

DE NOMBREUX AVANTAGES…

Pour les salariés :
- Avoir un contrat de travail unique
- Consolider l’emploi par des CDI
- Consolider les temps de travail
- Faciliter l’accès à la formation
- Percevoir une rémunération régulière
- Développer un réseau professionnel

Pour les associations utilisatrices :
- Faciliter le recrutement du salarié
- Faciliter la gestion du salarié
- Mutualiser avec un cadre législatif
- Développer des compétences
- FIdéliser le salarié

Pour les institutions :
- Structurer les filières du sport
- Créer de l’emploi sur un territoire
- Développer la mutualisation
- S’inscrire dans une politique durable

FONCTIONNEMENT DU GEHB :

JPEG - 131.1 ko

COÛTS :

Le GEHB est une association à but non lucratif !Les associations utilisatrices doivent s’acquitter d’une adhésion au GEHB (50€) et d’une avance en compte courant équivalente à deux mois.
Puis, tous les mois l’association utilisatrice reçoit une facture comprenant :
- Le coût salarié chargé au prorata temporis à l’euro près
- Les frais de gestion au prorata temporis à l’euro près
- La participation au fonds de pérennisation de l’emploi (3%)